#.###,00 000 010 //panasonic-france.ibrandiq.com/fr/Widgets/FluidTech/{0} //panasonic-france.ibrandiq.com/Products/MultipleInstock/FluidTech/{0}

Sélectionner une couleur
Boutique online Technics Acheter Achat en ligne Où l'acheter

SL-1200 ‒ Héritage

La SL-1200, série emblématique

La SL-1200, série emblématique

La SL-1200 a marqué la naissance de la culture DJ, continue de servir de standard plus de 50 ans après son lancement.

La série de platines SL-1200 a dépassé le statut d'équipement audio et est désormais considérée comme un instrument de musique. L'histoire des platines Technics est longue et mérite d'être connue.

1970 / SP-10
La première platine au monde à disposer d’un système à entraînement direct

Introduite en 1970, la SP-10 était la première platine au monde à disposer d'un système à entraînement direct, sur lequel les modèles SL-1200 se sont ensuite basés. Au niveau du système à courroie et du système à poulie, du bruit est généré en raison d’irrégularités de rotation ou de vibrations de la courroie dues à l’âge. Le système d’entraînement direct, dans lequel un moteur basse vitesse était connecté au plateau, éliminait ce problème car il n’avait pas recours à aucune courroie ou poulie. Le système d’entraînement direct s’établissait alors comme système d’entraînement alternatif à l’entraînement par courroie et poulie, menant ainsi au développement de la SL-1200. La rotation stable et la rapidité à atteindre la vitesse nominale offerte par le système d’entraînement direct ont eu sans aucun doute une influence majeure sur les techniques de performance des DJ de discothèque qui commençaient à apparaître à la fin des années 1970.

Entre 1960 et 1970, la musique funk a gagné en popularité et a posé la base de tous les rythmes de danse qui ont suivi. James Brown et de nombreux artistes ont mis au point un nouveau groove appelé « Black Music » qui a par la suite contribué à la naissance du hip-hop.

1970 / SP-10 La première platine au monde à disposer d’un système à entraînement direct

1971 / SL-1100
Les prémices de la naissance de la culture des DJ

La SL-1100, introduite en 1971, a été le deuxième modèle de platine à entraînement direct. En plus du système à entraînement direct, ce modèle se caractérisait par un boîtier en aluminium moulé avec bras et plateau intégrés, pour parvenir à une taille compacte. La structure intégrée adoptée dans la SL-1100 a eu un impact majeur sur la scène des discothèques qui devaient suivre.

Ces années ont connu la naissance du hip-hop. DJ Kool Herc est connu comme le père fondateur du hip-hop. À l’occasion de la fête d’anniversaire qu'il avait organisée pour sa sœur au début des années 1970, il a utilisé deux platines pour jouer de la musique. On raconte que cette performance constitue l’origine du hip-hop. Durant ces années, de nombreuses personnes ont organisé des « block party » au cours desquelles les DJs apportaient leur propre équipement pour jouer de la musique. De ce fait, la facilité d’utilisation de l’équipement et sa portabilité ont constitué des facteurs clé. La platine SL-1100 de construction intégrée a été la platine que le fondateur de la culture hip-hop, DJ Kool Herc, a continué d’utiliser lors de ces fêtes de quartier.

1971 / SL-1100 Les prémices de la naissance de la culture des DJ

1972 / SL-1200
La première platine standard pour la scène des discothèques et boîtes de nuit

La SL-1200 a été mise sur le marché en 1972. Elle était équipée d’un système à entraînement direct de haute performance dans son boîtier compact et robuste en aluminium moulé. Ce système à entraînement direct a permis au grand plateau à toute épreuve d’atteindre la vitesse nominale en seulement un demi-tour, avec une irrégularité de rotation minime. Les points gravés sur le bord de la platine sont le symbole de la série SL-1200. Ces fonctionnalités ont habilement répondu à la tendance et aux besoins de la culture des discothèques et boîtes de nuit qui émergeait à l’époque aux États-Unis. Sa force de couple puissante et sa rotation stable ont permis une mise en place et correspondance facile et rapide du rythme, tandis que le boîtier absorbant les vibrations permettait un jeu stable dans un environnement sonore bruyant. La molette de réglage du pitch était fournie pour contrôler l’irrégularité de rotation, mais les DJ avaient trouvé une façon unique de contrôler les BPM. Par une bienheureuse coïncidence, la SL-1200 était chargée de nombreuses fonctions que les DJ convoitaient. Elle est ainsi rapidement devenue une platine de référence pour les DJ.

1972 / SL-1200 La première platine standard pour la scène des discothèques et boîtes de nuit

1979 / SL-1200MK2
La première platine à incorporer des fonctionnalités de DJ

La SL-1200MK2 était la première platine Hi-Fi conçue en gardant à l’esprit l’utilisation des platines par les DJ de discothèque et de boîte de nuit. Des professionnels Technics se sont rendus dans des discothèques de Chicago et ont pu observer de leurs propres yeux des DJ utiliser la SL-1200 première génération comme instrument de musique. Pour le développement de la MK2, les opinions de DJ furent collectées et des modifications nécessaires furent apportées pour répondre à leurs besoins. Une grande avancée réalisée dans ce modèle fut l’utilisation d’un système de verrouillage à quartz. Celui-ci permit un contrôle plus précis de la rotation. En outre, un contrôleur de fader fut adopté pour simplifier l’ajustement du pitch. Le boîtier absorbant les vibrations, dont la parti supérieure était intégralement composée d’aluminium moulé et la partie inférieure de gomme spéciale, fut également créé à cette époque. La SL-1200MK2 répondit avec succès aux besoins des DJ. Il s’agit du modèle bona fide qui fit passer la platine du rang de lecteur de vinyle à celui d’instrument de musique.

1979 / SL-1200MK2 La première platine à incorporer des fonctionnalités de DJ

1989 / SL-1200MK3
Une platine symbolisant la maturité de la culture DJ

La SL-1200MK3 a fait ses débuts en 1989, 10 ans après l'introduction de la série SL-1200 et de la SL-1200MK2. Le boîtier de la MK3 était rempli de TNRC (Technics Non Resonance Compound, composant Technics anti-résonance) pour une élimination des vibrations encore plus robuste. La couleur du produit est passée de la couleur argent au noir. Un autre point qu'il convient de mentionner est l'ajout d’une feutrine en tant qu’accessoire, bien que cela n’était pas directement lié à l’amélioration de la performance du produit. Les DJs avaient pour habitude de fabriquer leurs propres feutrines pour correspondre à leurs techniques, plutôt que d’utiliser le tapis de gomme fourni avec le produit. Ainsi, une feutrine fut incluse avec le produit. La MK3 avait pour but de mieux répondre aux besoins des DJs que la MK2.

Durant les années 80 et 90, lorsque la MK3 était commercialisée, la house et la techno commençaient à gagner en popularité. La techno prit son origine à Détroit avec des musiciens tels que Derrick May, Juan Atkins et Kevin Saunderson. Elle se répandit également à travers le Royaume-Uni, l’Allemagne et le Japon.

1989 / SL-1200MK3 Une platine symbolisant la maturité de la culture DJ

1995 / SL-1200LTD
Un modèle en édition limitée pour célébrer les deux millions de vente

La SL-1200LTD a été un modèle en édition limitée et seules 5000 furent produites. Chaque plaque de numéro de série a été tamponnée d'un nombre séquentiel. De nombreuses plaques en or 24 carats ont décoré le boîtier, de façon à ce que le produit ressemble à la platine en or remise au vainqueur des DMC World DJ Championships. Le contrôle du pitch de la SL-1200LTD était fourni avec un bouton de réinitialisation. Lorsque l’on pressait ce bouton, le pitch revenait à ±0 %, quelle que soit la position du fader. Cette fonction était également fournie sur la SL-1200MK3D, commercialisée plus tard. Au début des années 1990, les battles de DJ ont gagné en popularité et les techniques de DJ se sont améliorées de façon spectaculaire.

1995 / SL-1200LTD Un modèle en édition limitée pour célébrer les deux millions de vente

1997 / SL-1200MK3D
Des fonctions nouvelles et complexes en tant qu’instrument de musique

La SL-1200MK3D, mise sur le marché en 1997, a constitué une version aux changements mineurs par rapport à la SL-1200MK3. L’une des modifications complexes de celle-ci a résidé dans la suspension du clic central du contrôle du pitch dans la position ±0 %. Ceci a amélioré la précision du réglage du pitch à proximité de la position ±0 %. Les autres changements ont inclus l’ajout d’un support de boîtier de tête pour un boîtier plus libre, ainsi que la modification de l’interrupteur pour éviter tout fonctionnement accidentel. Ces modifications ont été conçues pour améliorer la facilité d’utilisation de la platine dans les discothèques et boîtes de nuit, ainsi que pour renforcer la fonction de la platine en tant qu’instrument de musique. À la fin des années 1990, la scène musicale a connu une diversification accélérée et s’est segmentée. L’un des genres de musique populaire était le Drum’n’Bass, né au Royaume-Uni. La musique de ce genre consistait en un breakbeat rapide agrémenté d’une ligne de basse profonde et d’éléments issus d’autres genres, ce qui lui a valu un élan nouveau.

1997 / SL-1200MK3D Des fonctions nouvelles et complexes en tant qu’instrument de musique

2000 / SL-1200MK5
Quand performance rime avec perfection

En ce qui concerne la SL-1200MK5, Technics a fait son possible pour répondre aux besoins des DJs en termes de performance. Par exemple, la vitesse de freinage de la platine pouvait être réglée directement sur le plateau. Une LED blanche, de forte luminosité et longue durée de vie, a été installée sur la pointe de lecture. Une règle graduée a été ajoutée à la section de montage du poids du bras afin de faciliter le réglage de la pression de la pointe de lecture. De nombreuses modifications minutieuses ont été apportées à la MK5. En outre, le bras est équipé d’un roulement de précision et assure une excellente performance de suivi. 

2000 / SL-1200MK5 Quand performance rime avec perfection

2002 / SL-1200MK5G
Le modèle du 30ème anniversaire basé sur le savoir-faire de Technics

La SL-1200MK5G a été positionnée comme modèle supérieur par rapport à la SL-1200MK5. La modification la plus importante a été l’installation d’un mécanisme de réglage de la charge horizontale à la base du bras en forme de S. Ce mécanisme a permis d’éviter que la tête de lecture ne saute, permettant ainsi aux DJ de mieux se concentrer sur leur performance. Le réglage du contrôle du pitch a été augmenté, passant de ±8 % à ±16 %, prenant en compte les besoins d’utilisation des DJ. Le câble du bras était un câble en cuivre OFC, afin d’assurer une meilleure qualité de son. Les plus grands changements visibles pour l’utilisateur ont été l’éclairage de la tête de lecture par une LED bleue de haute luminosité, ainsi que le panneau avant peint de couleur noire métallique. La SL-1200MK5G jouissait d'une apparence digne de son titre de meilleure platine pour DJ du 21ème siècle.

2002 / SL-1200MK5G Le modèle du 30ème anniversaire basé sur le savoir-faire de Technics
2019 / SL-1200/1210MK7 De nouvelles technologies pour le 7e modèle de la série MK.

2019 / SL-1200/1210MK7
De nouvelles technologies pour le 7e modèle de la série MK

La SL-1200/1210MK7 est le tout nouveau modèle de la série SL-1200. Pour le développement de ce modèle, tous les besoins et désirs des DJ modernes ont été passés en revue depuis le tout début. La section d’entraînement de la MK7 est un moteur d’entraînement direct sans noyau. Tout en assurant une rotation stable et une force de couple puissante, ce nouveau moteur d’entraînement a permis d’éliminer avec succès l’irrégularité de rotation appelée « cogging ». La qualité du son a ainsi été une nouvelle fois améliorée. Le contrôle du pitch intègre un contrôle numérique qui permet d'obtenir une précision et une performance de suivi améliorées. Les boutons et le bras sont noirs, pour venir compléter le design intégralement noir, et la lumière LED peut être réglée de façon à s’illuminer en rouge ou en bleu. Une fonction de lecture inversée a été ajoutée afin d’étendre les possibilités en termes de style de lecture. Grâce à ces nouvelles caractéristiques et fonctionnalités, la MK7 vise à définir une nouvelle référence en termes de platine pour DJ.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Pour en savoir plus sur notre politique en matière de cookies Plus d'info. OK